L’alimentation et les 5 sens

Récepteurs tactiles

Récepteurs tactiles

Slide

Instructions :

Demander à quelqu’un de tendre le bras et de fermer les yeux.

Appuyer doucement deux stylos (côté capuchon) sur le bout de son doigt.

Combien de capuchons la personne perçoit-elle ?

 

Appuyer les deux stylos (collés l’un à l’autre) sur l’avant-bras de la personne ayant les yeux fermés.

Combien de capuchons la personne perçoit-elle ?

 

Explication :

Le bout des doigts est très sensible car il contient de nombreux mécanorécepteurs. L’avant-bras est moins sensible car son réseau nerveux est moins dense, ce qui explique pourquoi il faut éloigner un peu les capuchons afin de les percevoir séparément.

 

Les études de la main de l’homme montrent que le bout des doigts peut distinguer 2 points distants de 2 mm seulement. Sur la paume, cet écart est de 5 à 10 mm et sur l’avant-bras, la distinction entre de 2 points requiert un écart d’au moins 40 mm.

 

https://learning.alimentarium.ch/uploads/media/default/0001/01/04616f3aee0bbf2f1af640242aea777b87430412.png

Note : Le seuil de discrimination spatiale est évalué par l’écartement minimum que doivent avoir les deux pointes sèches d’un compas pour être perçues distinctement l’une de l’autre. Il est différent selon la région du corps stimulée.