Le système digestif

Les représentations historiques de la digestion

Accueil EnseignantsLe système digestifLes représentations historiques de la digestionAu XVIIe siècle

Pour certains médecins du 17e siècle, le corps humain est une machine dont le fonctionnement s’explique entièrement par la mécanique.

Voir programmes scolaires Télécharger la leçon

Regarder

Au XVIIe siècle

Voir transcription Masquer la transcription Télécharger la transcription

DIGESTION MÉCANIQUE

L’influence des doctrines d’Hippocrate et de Galien persiste pendant quatorze siècles ; il faudra attendre le 17e siècle pour mettre en évidence la digestion mécanique.

Le fondateur de cette théorie mécaniste s’appelle Borelli. Il a réalisé des expériences assez originales avec des oiseaux. Il leur fait avaler des objets et les retrouvent écrasés, déformés ou encore brisés. Il en conclut qu’ils ont été comprimés et triturés par les parois internes de l’estomac.

Deux types de transformation mécanique sont donc connus au 17e siècle. D’abord les dents qui broient les aliments, et ensuite les muscles de l’estomac qui les réduit en particules suffisamment fines pour qu’elles soient assimilées par notre organisme. Borelli compare d’ailleurs nos mâchoires à des tenailles et notre estomac à un pressoir.

DIGESTION CHIMIQUE

A peu près à la même époque, le scientifique Réaumur étudie les rapaces.

Il place un morceau de viande à l’intérieur d’un tube en fer et fait ensuite avaler le tube à une buse. Lorsque l’oiseau recrache, le tube est intact mais la viande est presque entièrement dissoute. C’est la preuve que la digestion s’est réalisée sans broyage et c’est le premier pas vers la digestion chimique.

Share this