L’alimentation et les 5 sens

L’odorat et le goût

Accueil EnfantsEnfantsL’odorat et le goût
Step 1 of 12

Perception olfactive

Une incroyable capacité

Notre nez contient en moyenne 30 millions de cellules olfactives, capables de distinguer un très grand nombre d’odeurs et d’arômes. Chacun de nous perçoit un nombre d’odeurs différent en fonction de ses capacités innées et de son apprentissage. 

Presque toutes les odeurs sont des mélanges complexes de centaines de molécules différentes. L’arôme du café se compose d’environ 800 substances olfactives.

Notre cerveau n’identifie pas toutes les molécules qui entrent dans notre nez, il suffit souvent de quelques substances pour caractériser une odeur précise. L’acétate d'isoamyle a par exemple une odeur de banane, et l’éthylvanilline une odeur de vanille.

Par rapport aux primates et aux mammifères supérieurs, nous avons désactivé deux tiers des gènes des récepteurs olfactifs. Il ne nous reste plus que 350 gènes pour produire des protéines réceptrices fonctionnelles qui nous permettent de sentir. Mais cela reste amplement suffisant.

L’odorat est-il important

Pomme de terre carotteL’odorat est essentiel si l’on veut profiter pleinement d’un repas ou d’un aliment ! Ainsi, lorsque l’on mange en fermant les yeux et en se bouchant le nez, il devient bien difficile de distinguer une pomme de terre d’une carotte. 

D’ailleurs, avais-tu remarqué que les aliments semblent avoir un peu tous le même goût lorsque tu as un rhume et que ton nez est bouché ?

Pourquoi les odeurs réveillent-elles des émotions et des souvenirs ?

Les odeurs peuvent faire remonter nos souvenirs les plus lointains, comme le souvenir d’un plat. Ce phénomène pourrait être expliqué par le fait que le cerveau olfactif est connecté aux parties de notre cerveau analysant nos émotions et nos souvenirs. 


Les odeurs sont associées à nos expériences et à nos émotions. Nous avons tous nos préférences. Ces préférences peuvent évoluer avec le temps et nos expériences.

Share this